Carnet de Voyage

L’ascension du top camp par Cristelausorus Rex, Kylodaptyle et Samausore.

 

 Perso j’avais loué deux copains kiwis (de Nouvelle Zélande) post gueule de bois… Le matin de l’ascension, après une soirée arrosée au tony goony toxique, ils se sont réveillé la gueule en croix. Avec toute la lucidité d’homme en fin d’ébriété ils ont enfourné dans leur sac tout ce qui leur passait sous la main avant de commencer vaillamment (en titubant un peu) les 40min de rando. Arrivé au top camp, un peu plus éveillés, ils ont découvert ce qui se trouvait dans leur sac… Matos de grimpe et de camping donc, mais aussi un ensemble de vivre extrêmement compactes et légères : bouteille d’huile, sac de patate, 5/6 oignons, deux paquets de riz, 3 gros paquets de pates, lait en poudre, muesli, boite de sucre en morceaux, nombreuses boites de conserve, pack de bière, 3 gros livres,… et le gros caillou que j’avais rajouté dans le sac de Sam pour faire bonne mesure ! Who has no brain has strong legs ! Bon je fais ma maline mais de mon côté, n’ayant pas de matelas camping, j’avais monté un énoooooorme matelas en mousse 10cm d’épaisseur qui s’accrochait à toutes les branches du bush pendant la rando… Matelas qui malgré la volonté d’invicibilité de Sam finira complètement imbibé d’eau suite à l’orage de la dernière nuit, nous donnant l’impression de dormir sur Square Sponge Bob… 

Square Sponge Bob

On passe donc nos nuits à la belle étoile… un soir pourtant quelques gouttes nous chatouillent le museau… Plutôt que de se motiver à monter la tente, on décide de se serrer et de se rouler dans la toile de tente comme des sushis… Bon… c’est pas mal mais faut pas trop bouger…

Le lendemain Kyle décide de monter la toile extérieure de la tente histoire de mettre les affaires à l’abri, au cas où… Mais il ne juge pas utile de monter l’intérieur de la tente, qu’il roule en boule au pied du « auvent ». Après une bonne journée de grimpe on revient au campement… Il a un peu plu pendant la journée mais rien de méchant… Un bon feu de camp et on décide d’aller se coucher sous le auvent… au cas où… Bien à l’abri sous la toile, Sam s’exclame « I feel invicible ! » avant de s’installer confortablement sur mon bon matelas en mousse que j’ai la générosité de partager…

Deux heures plus tard la pluie se met à tomber, fort… Pas de panique, il ne pleut jamais très longtemps… Procrastination du problème donc…

Une heure plus tard la pluie tombe toujours aussi fort… Et Sam l’invincible a les yeux grand ouvert… L’eau commence à ruisseler ferme sous le matelas… qui est en mousse je le rappelle… … … Est-ce que vous avez déjà essayé de dormir sur une éponge géante ? Bein moi oui… Un grand moment… Au fur et à mesure que l’éponge s’imbibait d’eau on se poussait avec sam histoire de grapiller les quelques cm qui n’étaient pas saturés à 150%…

Au bout d’un moment même kyle finit par être trempé… Mais on hésite à sortir toutes les affaires pour installer l’intérieur de la tente car la pluie tombe vraiment très très fort… En même temps Square sponge bob enfle de plus en plus… Et tout d’un coup l’éclair de génie, l’illumination… On décide de monter l’intérieur de la tente sans sortir de celle-ci (si si c’est possible !)… et de poser l’intérieur sur le matelas en mousse (qui est trempé) comme ça on devrait être isolé de celui-ci… Après 2,3 déhanchements et génuflexions on finit par y arriver…Hourra ! Bon reste plus qu’à essayer de se rendormir au milieu des effluves de grimpeur mouillé !