Carnet de Voyage

Une journée aux arapiles…

8h… Ding digiling diling… le chant des mousquetons qui s’entrechoquent me tire de mon sommeil… les équipes du matin partent à l’ascension des sommets et des croix de la journée, le cœur vaillant et le pas conquérant…

8h30… Le rire de l’allemand Martin finit de me réveiller complètement… allez cette fois c’est parti je me lève… Une belle journée de grimpe m’attend ! Je sors de la tente de Ben direction la voiture à 20 m de là pour prendre mon petit déjeuner… En chemin je passe par le camp des tasmaniens… Entre deux hugs avec Mike ils m’invitent à partager leur porridge…

10h30… Je finis mon 3ième petit déjeuner cette fois ci dans le camp des allemands… Je ne suis toujours pas arrivée à la voiture et j’ai parcouru 15m…

10h45… Rico la marmotte des Pyrénées se lève… Il arrive à la voiture avant moi… Je le rejoins avec katia pour prendre mon 4ième petit déjeuner… crêpes à la banane !

11h… Le camp bouillonne d’effervescence… Slack line, Frisbee, jonglage, oula oup… Je décide de participer à la bonne ambiance en jouant de la guitare…

11h10… Mon super pouvoir à marché… Après 3 chansons tout le monde a déserté le camp… Je me retrouve seule dans les araps… Bon bein j’ai plus le choix va falloir aller grimper….

12h… Après une marche harassante de 15 minutes on arrive à la falaise… Holly vient de se rendre compte qu’on lui avait mis une énorme pastèque dans son sac…

12h10 Suite à tant d’effort on décide de se remettre de nos émotions avec le déjeuner…

14h… première voie de la journée… Aujourd’hui c’est squeekeasy qui m’attend… une 6c en terrain d’aventure complètement effrayante… Comme je ne fais toujours pas confiance à mes protections je suis un peu tremblante avant le crux… Heureusement Martin l’allemand me rassure… « Come on cristelle, you’re safe, don’t worry, your protections are good! And I can see from here that your last red one gear is really really good you can fall on it !!! »…. … … La je le regarde et je lui dis “Ah ok… But I havn’t put any red gear protection man ! »… Dans la voie d’à côté, le petit paul est lui aussi en trans… Sur le point de tomber, il tente désespérément de lancer un friend dans une fissure sous un surplomb quelques mètres au dessus de lui… sur un malentendu ça peut marcher…

14h20 Après 3 relais intermédiaires et 18 protections j’arrive finalement en haut de ma voie de 20m… Je suis épuisée, Martin me redescend et je décide de me poser sur les rochers ensoleillés pour profiter du spectacle des autres grimpeurs…

14h45… Un rugissement sauvage fait trembler la vallée et me tire de ma sieste… C’est Martin qui vient d’échouer dans son projet… Il lui faut 3 langages pour arriver à exprimer ses sentiments « fucking sheizer shit putain de merde ! » Encore à moitié endormie je me souviens de mon rêve où Rico grimpait dans un énorme surplomb avec un Tutu et des chaussons roses… étrange…

15h10… Avec Yohan le highliner on décide de partir à l’aventure pour faire une voie de 100m en solo… Tiptoe… assez extrême puisqu’elle est cotée 3… Je crois qu’il y a même pas de correspondance sur l’échelle française… Pourtant ça grimpe quand même… Des méga prises dans du vertical sculpté, c’est ça la magie des Araps !

18h… La nuit tombe… Après le solo je retrouve Rico et Katia dans un de nos exercices préféré… L’escalade en terrain d’aventure d’une voie plutôt difficile en traversée et en nocturne… sans frontale bien sur…

19h… La nuit est définitivement tombée… L’équipe de nuit rentre au camp…

19h15… Le camp des araps nous accueille chaleureusement… Chacun y va de son histoire et de son aventure de la journée… Aujourd’hui Nick a l’air bien parti pour remporter le prix de l’épopée aventureuse… A grand renforts de gestes et de cris, il est justement en train de nous raconter sa chute de 15m avec arrivée proche du sol… Il aime bien raconter des histoire Nick et aujourd’hui il est tout excité car il est sur de remporter la compétition de l’épopée quotidienne ! Lorsque tout à coup il se fige et dans ses yeux apparait furtivement une lueur de déception intense et de résignation. On se retourne et on voit débouler Sam le kiwi  avec la gueule en sang… un peu comme à Halloween… La communauté délaisse immédiatement Nick et accourt vers Sam pour entendre conter son histoire… Chute de 5m sur coinceur, le premier saute, le second aussi tout comme le 3ième… Retour direct au sol… Et là, allongé sur le dos et un peu ébaubis par la chute, notre ami à juste eu le temps d’ouvrir les yeux pour voir arriver sur lui les friends qui avaient lâché auparavant…. ET BIM !!! En plein dans la face !!! D’où l’œil au beurre noir et la gueule en sang… Si c’est pas le talent ça !

19h20… On décide d’aller prendre une douche à Natimuk… Sur le bord de la route on croise un grand gaillard… Sous son sac à dos et ses vêtements brouillons pétillent des yeux malicieusement endormis que rident un grand sourire… C’est marrant il a une tête de Moko (un guide de canyon en Corse)… Ah mais c’est Moko !!! On l’embarque avec nous !

20h30 : Retour au camp, tout le monde a terminé de manger sauf le camp des français qui commence à cuisiner… Le jeune allemand Paul vient gentiment partager son deuxième repas avec nous qui nous sert d’apéro… Je décide de laisser l’atelier cuisine à ceux qui savent faire et je me lance dans un duo de guitare avec Paul sur Zorba The Greek… C’est moi qui suis sensée lui apprendre le morceau mais c’est lui qui me corrige…. Il est marrant le Paul avec sa voix toute douce et son rire d’enfant… « Neine neine Mademoiselle! You’re not in the good time ! »

20h35 : Teia veut participer à l’atelier musique mais elle ne sait pas chanter… « Tu feras pupitre ! »

21h : La bouffe est prête, Katia a encore fait des miracles… On déguste notre plat en se racontant les aventures d’hier et d’aujourd’hui sous les étoiles….

21h30 : Une voix puissante et magnifique résonne dans le camp au rythme d’une guitare… C’est le beau Ben qui se met à chanter… C’est un peu mon Nemesis… Mon talent est de faire fuir les gens en jouant de la guitare, et lui son talent est de les attirer… Et ça marche, tout le monde se dirige dans son camp pour une soirée de chant et de musique… Au top des hits on retrouve “On my way”, “Bang Bang”, “I want a girl”, “Django”, “Zorba the greek”…  Chacun y va de son morceau préféré… et entre Ben, Nick, Gerard et John les tasmaniens transcendent le rock des araps !

23h : La soirée se termine, les histoires sont racontées, les voix sont fatiguées de chanter… les grimpeurs désertent peu à peu le camp pour rejoindre leur tente… Une belle nuit et c’est parti pour de nouvelles aventures !!!